Il y a 382 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire
Commence par Contient Terme exact Se prononce comme
Tout A B C D E F G H I L M N O P Q R S T U V Z
Terme
TAUX DE REPRODUCTION EFFECTIVE (d’une maladie) RE

TAUX DE REPRODUCTION EFFECTIVE (d’une maladie) Re (angl. effective reproductive rate; effective reproduction ratio; effective reproductive number) (esp. tasa de reproducción efectiva) (ital. tasso di riproduzione effettivo) (portug. taxa efectiva/efetiva de reprodução) (roum. rata efectivă de reproducere a unei boli)

             Synonyme : Re

             Nombre moyen de cas secondaires provoqués par un sujet atteint d’une maladie transmissible au sein d’une population composée de sujets réceptifs et de sujets devenus résistants.

             Remarque 1 : la résistance de sujets réceptifs peut survenir spontanément (après contact avec l’agent pathogène biologique et acquisition d’une immunité ou grâce à l’immunité passive d’origine maternelle) ou être acquise grâce à la vaccination.

             Remarque 2 : le taux de reproduction effective (Re) correspond à la circulation d'une maladie dans une population composite sur le plan immunitaire alors que le « taux de reproduction de base » (Ro) correspond à la circulation d'une maladie dans une population entièrement réceptive (début d'une épizootie provoquée, par exemple, par une maladie exotique).

             Remarque 3: le Re est inférieur au Ro et il l’est d’autant plus que la proportion de sujets résistants dans la population est élevée.

Si X est la proportion (décimale, de 0 à 1) de sujets demeurés réceptifs dans la population, on a :

Re = Ro * X

 

Exemple : Ro = 10

X = 0,2

Re = 10 * 0,2 = 2

Pour une maladie dont le Ro est 10, dans une population dont 80 % des sujets réceptifs sont devenus résistants, le Re est de 2.

               Remarque 4 : dans la lutte contre une maladie transmissible, l’objectif est d’atteindre un Re inférieur à 1 le plus rapidement possible, dans des limites économiquement supportables. Compte tenu de la formule ci-dessus, liant le taux de reproduction effective au taux de reproduction de base et à la proportion de sujets réceptifs (c’est-à-dire au complément à 1 de la proportion de sujets devenus résistants grâce à la vaccination par exemple), on comprend que pour amener le Re à une valeur inférieure à 1, la proportion de sujets à vacciner est d’autant plus importante que le Ro est élevé (cf. « immunité collective »).

                Voir taux de reproduction de base (Ro), immunité collective