Il y a 382 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire
Commence par Contient Terme exact Se prononce comme
Tout A B C D E F G H I L M N O P Q R S T U V Z
Terme
RECEPTIVITE (à un agent pathogène)

RECEPTIVITE (à un agent pathogène) (angl. susceptibility) (esp. receptividad) (ital. recettività) (portug. receptividade) (roum. receptivitate)

             Aptitude d’un organisme à héberger un agent pathogène biologique, à en permettre le développement ou la multiplication, sans forcément en souffrir.

             Exemples : réceptivité (et sensibilité) des bovins au virus aphteux ; réceptivité (sans sensibilité) des bovins au virus de la fièvre Crimée-Congo.

             Remarque 1 : cette notion ne s’applique qu’aux agents pathogènes capables de se multiplier ou de se développer et, par conséquent, aux seuls agents pathogènes biologiques (agents infectieux et parasites).

             Remarque 2 : à distinguer de la « sensibilité » à un agent pathogène ; un organisme réceptif peut ne pas être sensible, c’est-à-dire ne présenter aucun symptôme ni lésion à la suite de la multiplication ou du développement de l’agent pathogène ; l’hôte est alors un porteur sain ou asymptomatique.

             Remarque 3 : en revanche, un organisme sensible à un agent pathogène biologique y est forcément réceptif.

             Remarque 4 : l’espèce animale est un facteur essentiel de réceptivité. L’expression « barrière d’espèce », devenue à la mode en raison du concept de « franchissement de la barrière d’espèce », se rapporte à la réceptivité d’une espèce animale ou de l’Homme.

             Voir sensibilité (à un agent pathogène), barrière d’espèce