Il y a 382 entrées dans ce glossaire.
Chercher des termes du glossaire
Commence par Contient Terme exact Se prononce comme
Tout A B C D E F G H I L M N O P Q R S T U V Z
Terme
FENETRE EPIDEMIOLOGIQUE AVAL

FENETRE EPIDEMIOLOGIQUE AVAL (angl. forward tracing window, spread tracing window ) (esp. período de riesgo de diseminación) (ital. finestra epidemiologica a valle) (portug. janela epidemiológica a jusante) (roum. fereastră epidemiologică în aval)

                  Période pendant laquelle un cas ou un foyer d’une maladie a pu jouer le rôle de source de contamination par l’agent de cette maladie, déduite de la connaissance de caractéristiques de la maladie et d’informations recueillies au cours d’une enquête aval.

                  Exemple : pour un animal domestique, la réglementation sanitaire française a fixé les limites de cette fenêtre, pour la rage, de 15 jours avant le début des symptômes (ou, si cette date est inconnue, 20 jours avant la mort) jusqu’à la mort de l’animal.

                   Remarque 1 : la détermination du début de cette fenêtre repose par exemple sur la connaissance du « délai d’infectiosité » ou de « contagiosité », du temps d’incubation maximal et de la date d’apparition des symptômes sur le(s)( premiers) sujet(s) atteint(s). (cf. figure Fenêtre épidémiologique aval). Elle ne permet pas d’avoir une estimation unique de date mais aboutit, le plus souvent, à une fourchette au sein de laquelle se situe très probablement le début du rôle potentiel de source de contamination. Cette fourchette dépend de l’écart entre les durées minimale et maximale de l’incubation. Pour couvrir le mieux possible la période de risque potentiel, il est suggéré (cf. figure Fenêtre épidémiologique aval) de prendre en compte la valeur maximale de l’incubation et le délai minimal d’infectiosité ou de contagiosité. Comme la fenêtre épidémiologique amont, la fenêtre épidémiologique aval d’une maladie à très longue incubation (leucose bovine enzootique) ou d’une infection chronique sub-clinique (tuberculose bovine) peut être très grande.

                   Remarque 2 : la fin de cette période correspond à la date de mise en place de mesures de mise en interdit ou d’abattage des animaux du foyer.

                   Remarque 3 : l’estimation de la fenêtre épidémiologique aval permet d’identifier des élevages ou des animaux plus particulièrement à risque d’avoir été contaminés et, donc, de focaliser les investigations sur les destinataires des animaux ou des produits issus du foyer pendant cette période.

                   Remarque 4 : ne pas confondre avec la « fenêtre épidémiologique amont ».

Figure Fenêtre épidémiologique aval :

Voir enquête aval, fenêtre épidémiologique amont