1982-02 Texte complet

 

Editorial

Toma (B)

 

REUNION DU 28 OCTOBRE 1982, ALFORT. METHODOLOGIE DE L'HARMONISATION DES EXAMENS SEROLOGIQUES UTILISES POUR LE DIAGNOSTIC DE ROUTINE ET EN EPIDEMIOLOGIE

 

Introduction

Toma (B)

 

Séro-agglutination : brucellose

Gaumont (R), Trap (D) & Gayot (G)

L'envoi, en même temps que les sérums faisant l'objet de l'essai, d'un protocole détaillé et d'une fiche réponse où seront précisés les réactifs employés et les conditions exactes de réalisation de l'épreuve, est indispensable. Il y a intérêt à répéter l'épreuve trois ou quatre jours de suite et à l'effectuer simultanément sur un sérum de référence.

 

Leucose bovine enzootique : étude en commun de sérums par le test d'immunodiffusion en gélose

Nougayrède (P) & Pellen (J)

Le test d'immunodiffusion en gélose (IDG) a été retenu par les experts de la C.E.E. comme test sérologique pour la recherche des bovins infectés par le virus de la leucose bovine enzootique. Actuellement, en France, une cinquantaine de laboratoires pratiquent ce test. Ces laboratoires, au cours de l'année 1981, ont participé à deux études en commun de sérums. Le protocole détaillé (source des sérums, nombre d'échantillons, codage, volume à traiter, etc.) et les résultats obtenus sont présentés et analysés.

 

Harmonisation des techniques sérologiques pour la rhinotrachéite bovine infectieuse

Fedida (M), Dannacher (G), Coudert (M), Perrin (M), Perrin (B), Moussa (A), Espinasse (J) & Viso (M)

L'harmonisation des techniques sérologiques pour la rhinotrachéite bovine infectieuse (= RBI = IBR) passe d'abord par une comparaison, dans les Laboratoires de référence, des résultats obtenus avec celles qui sont le plus utilisées, savoir la séro-neutralisation, l'hémagglutination passive et le test immuno-enzymatique ELISA : selon qu'il s'agit de caractériser ou de titrer les anticorps et selon la nature des animaux (infectés naturellement ou expérimentalement, vaccinés), on doit préconiser une technique ou une autre. La mise en place de chaînes d'analyses auprès des Laboratoires Départementaux des Services Vétérinaires et des Laboratoires privés a permis de préciser de nombreux points pratiques et méthodologiques.

 

Méthodologie de l'harmonisation de la sérologie de la maladie d'Aujeszky

Toma (B) & Bénet (J-J)

Cet article présente la méthodologie utilisée au cours des cinq études en commun entre laboratoires français ou de pays européens ayant participé de 1979 à 1982 à la mise au point d'un sérum de référence pour le diagnostic de la maladie d'Aujeszky par séroneutralisation. Ce sérum de référence préparé en France vient d'être adopté comme sérum de référence par la C.E.E. Par ailleurs, différentes réflexions sur la méthodologie et les perspectives dans ce domaine sont évoquées.

 

ARTICLES D'EPIDEMIOLOGIE

 

Epidémiologie de la grippe porcine HSW1 N1 dans les élevages de Bretagne

Madec (F), Gourreau (J-M) & Kaiser (C)

Cet article décrit la distribution spatio-temporelle de l'épizootie de grippe qui a atteint en 9 mois 70 p. cent des élevages de porcs en Bretagne et analyse les facteurs responsables d'une diffusion aussi rapide du virus grippal.

 

Diffusion de la grippe porcine en France

Gourreau (J-M), Kaiser (C), Fontaine (M), Madec (F), Aymard (M), Vigouroux (A), Salingardes (F) & Labie (J)

Le virus grippal HSW1 N1, cause de la pandémie de 1918, est réapparu chez l'Homme, aux Etats-Unis, en 1976. Il a été isolé, l'année suivante, chez le porc en Europe et a fait son apparition en France en 1978, évoluant à bas bruit jusqu'en décembre 1981. Depuis cette date, il est la cause d'une épizootie traçante dans les élevages porcins de notre pays et a diffusé dans la plus grande partie du cheptel en l'espace de six mois. Jusqu'à présent, l'Homme ne semble pas avoir été contaminé.

 

INFORMATIONS

 

Etude de la distribution d'une variable

Tixier (G)

A l'occasion de l'étude des paramètres de la distribution d'une variable, nous insistons sur :

- la distinction entre écart-type et erreur standard, qui caractérisent respectivement la dispersion des individus et la précision sur leur moyenne ;

- la correspondance entre les deux modes d'expression des paramètres d'une distribution log-normale (arithmétique et logarithmique).

 

Compte-rendu du stage à la Station de pathologie porcine de Ploufragan (20-24 septembre 1982)

Bénet (J-J)

 

Courrier des lecteurs : commentaires concernant l'article "Epidémiologie des maladies animales : notions de base"

Sohier (R)

 

Pour une acception au sens large du terme "épidémiologie"

Toma (B) & Bénet (J-J)

 

Réunions passées et à venir

Anonyme

Cinquième Séminaire Yves Biraud : Sur la création d’un centre d’épidémiologie en France, 6-7 septembre 1982 ; Troisième Symposium international d'épidémiologie et d'économie vétérinaire, 6-10 septembre 1982, Arlington, Virginie, Etats-Unis ; Réunion des parasitologistes vétérinaires : 30 novembre-1er décembre 1982, Toulouse ; Journées d'épidémiologie en milieu militaire, 7-8 décembre 1982, Lyon.

Réunion de la Société anglaise pour l'épidémiologie vétérinaire et la médecine préventive, 11-13 avril 1983, Southampton, Angleterre ; Réunion de l’AEEMA., 28 avril 1983, Alfort ; Journées Buiatrie, 6-7 octobre 1983, Lyon

 

Inventaire des publications et documents traitant de recherche en épidémiologie des maladies animales en France

Anonyme

 

Apparition de la varroase en France

Anonyme